Comprendre l’orgasme clitoridien et l’orgasme vaginal

On dit qu’il y a des femmes clitoridiennes et des femmes vaginales, mais quelle en est réellement la différence ? L’orgasme serait alors déclenché soit par la stimulation du clitoris soit par la pénétration dans le vagin.

Pour stimuler l’orgasme féminin !

Contrairement à l’homme qui connait l’orgasme par la stimulation du pénis, la femme atteint l’orgasme par différents chemins. De nombreuses zones peuvent être alors explorées pour aider une femme à atteindre l’orgasme. La première zone la plus sensible des femmes est le clitoris qui a un rôle exclusivement sexuel. Cette zone comporte plusieurs capteurs sensoriels. Elle peut être stimulée par des caresses buccales ou manuelles. Le clitoris peut être également stimulé indirectement lors du rapport sexuel en frottant les petites lèvres. La deuxième zone érogène de la femme est le vagin, comportant le point G dans sa paroi antérieure. Elle est directement stimulée lors du rapport sexuel ou avec les mains. Enfin, le col de l’utérus est également une zone sensible permettant à la femme d’atteindre l’orgasme. Il est particulièrement stimulé lors du rapport sexuel par les mouvements de poussée du pénis. Une femme peut alors atteindre l’un de ces orgasmes ou simultanément les trois.

Comment se manifeste l’orgasme ?

C’est un phénomène psychophysiologique. Un message part du cerveau entraînant une contraction rythmée au niveau de l’utérus et du périnée. Ceci peut s’accompagner d’un cri, d’une respiration bloquée selon chaque femme. L’orgasme clitoridien est perçu plus intense par les femmes tandis que l’orgasme vaginal est plus interne, plus subtil, mais moins intense. En stimulant en même temps toutes ces zones, une femme peut atteindre un orgasme à la fois interne et intense.

Share This
About

Comments are closed here.